Maurice Druon

Oddi ar Wicipedia
Jump to navigation Jump to search
Maurice Druon
Maurice Druon 2003 Orenburg crop.jpg
Ynganiad LL-Q150 (fra)-Jules78120-Maurice Druon.wav Edit this on Wikidata
Ganwyd Maurice Samuel Roger Charles Druon Edit this on Wikidata
23 Ebrill 1918 Edit this on Wikidata
Paris Edit this on Wikidata
Bu farw 14 Ebrill 2009 Edit this on Wikidata (90 oed)
Paris Edit this on Wikidata
Dinasyddiaeth Ffrainc Edit this on Wikidata
Alma mater
  • Lycée Louis-le-Grand Edit this on Wikidata
Galwedigaeth Gwleidydd, Ysgrifennwr, Sgriptiwr Edit this on Wikidata
Swydd Aelod o Gynulliad Cenedlaethol Ffrainc, Perpetual Secretary, Arlywydd, culture minister, Aelod Senedd Ewrop, Minister of Culture (France) Edit this on Wikidata
Adnabyddus am Les Grandes Familles Edit this on Wikidata
Arddull Nofel Edit this on Wikidata
Plaid Wleidyddol Rassemblement pour la République Edit this on Wikidata
Gwobr/au Uwch Groes y Lleng Anrhydedd, Commandeur des Arts et des Lettres‎, Gwobr Goncourt, KBE, Gwobr Tywysog Pierre, Urdd Cyfeillgarwch, Cystadleuthau Cyffredinol, Doethor Anrhydeddus Prifysgol Toronto Edit this on Wikidata

Nofelydd a gwleidydd o Ffrainc oedd Maurice Druon (23 Ebrill 1918 - 14 Ebrill 2009); roedd yn aelod yr Académie française o 1966 hyd ei farwolaeth.

Fe'i ganwyd ym Mharis. Enillodd y Wobr Goncourt am ei nofel Les grandes familles (1948).

Llyfryddiaeth[golygu | golygu cod y dudalen]

Les Rois Maudits[golygu | golygu cod y dudalen]

  1. Le Roi de fer (Y brenin haearnaidd) (1954)
  2. La Reine étranglée (1955)
  3. Les Poisons de la couronne (1956)
  4. La Loi des mâles (1957)
  5. La Louve de France (1959)
  6. Le Lis et le Lion (Y Lili ac y Llew) (1960)
  7. Quand un Roi perd la France (1977)

Nofelau eraill[golygu | golygu cod y dudalen]

  • Le Sonneur de bien aller (1943)
  • La Dernière Brigade (1946)
  • Les Grandes Familles (1948)
  • La Chute des corps (Les Grandes Familles, II, 1950)
  • Rendez-vous aux enfers(Les Grandes Familles, III, 1951)
  • La Volupté d’être (1954)

Dramâu[golygu | golygu cod y dudalen]

  • Mégarée (1942)
  • Un voyageur (1953)
  • Le Coup de grâce (gyda Joseph Kessel, 1953)

Llyfrau eraill[golygu | golygu cod y dudalen]

  • Préface au Silence de la mer (1943)
  • Le Chant des Partisans (gyda Joseph Kessel, 1943)
  • Lettres d’un Européen (1944)
  • Ithaque délivrée, poème dramatique traduit de l’anglais ; d’après The Rescue d’Edward Sackville-West (1947)
  • Remarques (1952)
  • "L’Hôtel de Mondez" (1956)
  • Tistou les pouces verts (1957)
  • Alexandre le Grand (1958)
  • Des Seigneurs de la plaine à l’hôtel de Mondez (1962)
  • Les Mémoires de Zeus (1963)
  • Bernard Buffet (1964)
  • Paris, de César à Saint Louis (1964)
  • Le Pouvoir, notes et maximes (1965)
  • Les Tambours de la mémoire (1965)
  • Les Mémoires de Zeus, II, roman historique (1967)
  • Le Bonheur des uns (1967)
  • Vézelay, colline éternelle (1968)
  • L’Avenir en désarroi (1968)
  • Grandeur et signification de Leningrad (1968)
  • Lettres d’un Européen et Nouvelles Lettres d’un Européen, 1943-1970 (1970)
  • Splendeur provençale (1970)
  • Une Église qui se trompe de siècle (1972)
  • La Parole et le Pouvoir (1974)
  • Œuvres complètes (25 volumes with unpublished material, 1977)
  • Attention la France ! (1981)
  • Réformer la démocratie (1982)
  • La Culture et l’État (1985)
  • Vézelay, colline éternelle, nouvelle édition (1987)
  • Lettre aux Français sur leur langue et leur âme (1994)
  • Circonstances (1997)
  • Circonstances politiques, 1954-1974 (1998)
  • Le bon français (1999)
  • Circonstances politiques II, 1974-1998 (1999)
  • La France aux ordres d’un cadavre (2000)
  • Ordonnances pour un État malade (2002)
  • Le Franc-parler (2003)
  • Mémoires. L'aurore vient du fond du ciel (2006)
  • Les mémoires de Zeus (2007)