Maurice Barrès

Oddi ar Wicipedia
Neidio i: llywio, chwilio
Maurice Barrès yn 1923

Awdur a gwleidydd Ffrengig oedd Maurice Barrès (19 Awst 1862 - 5 Rhagfyr 1923).

Ganed ef yn Charmes yn département Vosges. Addysgwyd ef yn Nancy, mewn lycée ac yna'r brifysgol. Symudodd i ddinas Paris yn 1882, lle sefydlodd gylchgrawn Les Taches d'Encre yn 1884. Daeth yn adnabyddus pan gyhoeddwyd tair cyfrol o nofelau hunagofiannol Le Culte du moi rhwng 1888 a 1891. Etholwyd ef yn aelod o'r Académie française yn 1906.

Roedd hefyd yn amlwg yn wleidyddol, gan roi pwyslais ar genedlaetholdeb Ffrengig. Gwrthwynebai'r duedd i or-ganoli (a gynrychiolid gan ddinas Paris) gan ddadlau fod y genedl wedi ei ffurfio o deuluoedd, pentrefi a rhanbarthau, a bod gwarchod hunaniaeth y rhain yn bwysig. Etholwyd ef i'r senedd dros ran o Baris yn 1906. Bu'n cydweithio gyda Charles Maurras, sefydlydd yr Action française, ond yn wahanol iddynt hwy, nid oedd Barrès o blaid brenhiniaeth.

Gweithiau[golygu]

Nofelau[golygu]

Drama[golygu]

  • Une journée parlementaire, comedi mewn tair act. – Paris : Charpentier et Fasquelle, 1894

Llyfrau taith[golygu]

  • Du sang, de la volupté, de la mort : Un amateur d'âmes. Voyage en Espagne, Voyage en Italie, etc.. – Paris : Charpentier et Fasquelle, 1894 Document électronique
  • Amori et Dolori sacrum. La mort de Venise. – Paris : Juven, 1903
  • Le Voyage de Sparte. – Paris : Juven, 1906 Document électronique
  • Le Gréco ou le Secret de Tolède. – Paris : Émile-Paul, 1911 Document électronique
  • Une enquête aux pays du Levant. – Paris : Plon, 1923.

Gweithiau gwleidyddol[golygu]

  • Étude pour la protection des ouvriers français. – Paris : Grande impr. parisienne, 1893 [1]
  • Scènes et Doctrines du nationalisme – Paris : Juven, 1902
  • Les Amitiés françaises. – Paris : Juven, 1903
  • La Grande pitié des églises de France. – Paris : Émile-Paul, 1914
  • Une visite à l'armée anglaise. – Paris : Berger-Levrault, 1915 Document électronique
  • Les Diverses familles spirituelles de la France. – Paris : Émile-Paul, 1917 [2]
  • L'Ame française et la Guerre (chroniques). – Paris : Émile-Paul, 1915-1920
  • Faut-il autoriser les congrégations? Les Frères des écoles chrétiennes. – Paris : Plon-Nourrit, 1923 [3]
  • Souvenirs d'un officier de la Grande armée, par [Jean-Baptiste-Auguste Barrès] ; publiés par Maurice Barrès, son petit-fils. – Paris : Plon-Nourrit, 1923 [4]
  • La République ou le Roi, Correspondance Barrès-Maurras, édition établie par Guy Dupré, Plon 1965.